STAFFIENS

 
COUP DE COEUR
STARS

Partagez | 
 

 L'exorciste marionnettiste [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Personnage : http://img11.hostingpics.net/pics/852277Base.png

Onmimi : 5
Messages : 6
Date d'inscription : 19/11/2016
avatar

Vade Retro Yaseius
Noah J. Green

MessageSujet: L'exorciste marionnettiste [TERMINE]   Dim 20 Nov - 19:22

Noah Jacob GREEN
ft. Carl Clover de "Blazblue"

17 ans (25) ♣ Homme ♣ 1m52
44 kilos ♣ Hétéro
Chikyuujin

Noah est toujours habillé à la manière d'un magicien, et traine constamment avec une immense poupée de métal qui lui ressemble étrangement... Autre fait très important : son corps ne vieillit plus depuis son contrat avec Archibald, son esprit.


Je suis :

Un tout petit lapin inoffensif, craintif et maladroit. C’est ainsi qu’on veut bien me voir. Une tête blonde aux lunettes rondes, celle d’un enfant qui ne comprend rien au monde des adultes, et qui avance dans la vie en arborant une naïveté digne des plus célèbres Candides que l’univers ait connu. Un peu plus proche de moi, certains trouveront en moi un réconfort, une loyauté sans faille et une volonté inépuisable. Toujours de bon conseil, faisant preuve de tolérance et sachant se montrer compréhensif, je suis l’altruisme même. Pour mes proches, je serais prêt à aller au bout du monde, que cela m’en coûte un bras ou qu’il faille y laisser mon âme. Petit être, j’ai mes manières, et j’essaie de cacher mes défauts autant que faire se peut. Mes faiblesses ? Je les connais, au même titre que mes limites : je ne me jette jamais corps et âme dans une bataille sans m’y être préparé, sans avoir la moindre stratégie en place. Loin d’être impulsif et spontané, je suis plutôt réflexif et rêveur, un genre d'observateur perché sur une tour de misère. Qu’on me compare à un premier de la classe, je m’en moque, du moment qu’on me respecte, je veux bien jouer l’enfant prodige, le bon élève qui sourit face à l'injure et aux regards hautains. Et si par malheur l’on vient m’ennuyer, me barrer la route ou me ralentir, particulièrement lorsque je me suis fixé un objectif, je peux montrer les crocs comme n’importe quel démon de l’autre monde. Mais finalement, sous ce portrait parfait, qui n’est bien qu’un masque, se cache un moi fragilisé, qui ressent le besoin de manipuler et d’influencer son entourage, sous cette apparence de faux-enfant, afin d’arriver à ses fins et d’échapper aux coups de Trafalgar. Une facette plus méprisante du genre humain, dans son hypocrisie, dans ses faux-semblants, se pavanant d’être des Dieux, alors qu’ils ne sont qu’un tas de poussières bruyant. Mais au fond, si l’on ose s’aventurer à l’intérieur de cet azur que sont mes yeux, quelqu’un pourra y voir un pauvre petit Noah, privé de son enfance et condamné à réparer les erreurs de sa famille. Alors finalement, quelle facette est la plus proche du vraie Noah ? Un désir manqué, ou bien une carapace lucide ?

Pouvoir
Clef de marionnette : Noah est capable de créer un flux d’énergie spirituel entre lui est un objet inanimé pouvant bouger à la manière d’un humanoïde. N’étant confirmé que depuis peu, il n’est capable de manipuler qu’Hélène, l’immense poupée blonde qui l’accompagne, lorsqu’il s’agit d’une manipulation de cette taille. Du reste, il ne peut manipuler que les jouets, les poupées et les marionnettes de sa propre taille. Pour utiliser son pouvoir et sa magie, il utilise une croix de fer, à la manière des marionnettistes, qu’il porte sur son dos, et l’utilise dans certaines situations comme d’un bouclier. Mais Noah n’est pas capable de contrôler une armée à lui seul, car il ne peut manipuler qu’un seul objet inanimé à la fois, qu’il s’agisse d’Hélène ou d’une autre. Quant au cas d’Hélène, celle-ci ne respire et ne vit qu’avec l’apport en magie que lui fournit constamment Noah.

Histoire
Né de deux scientifiques, on peut dire que Noah baignait dans l’intellectuel depuis son berceau. On lui avait donné son nom à cause d’un grand homme, Noah Eucliffe, chef du projet sur lequel travaillaient ses parents, et qui voulaient lui rendre hommage pour leur avoir permis de sortir de la pauvreté pour se consacrer pleinement à la science. Ils étaient doués, c’est certains, autant sa mère que son père. Et c’est ainsi qu’on confia Noah aux employés du manoir Green, avec l’instruction formelle de ne pas le laisser en sortir sous aucun prétexte. Plutôt confiné que confié, Noah a alors grandi dans un milieu aristocratique que lui-même n’a jamais compris et ne semble pas reconnaître aujourd’hui encore. Il n’était pas seul, bien sûr, car d’autres enfants de chercheurs le rejoignaient bientôt afin qu’ils puissent grandir ensemble. La vie était simple et luxuriante, où chacun ne manquait de rien, côtoyant régulièrement leurs géniteurs durant leurs premières années.

Mais très vite l’anguille sortit de la roche, lorsque certains parents évacuèrent leurs enfants du manoir en les cachant contre leur poitrine, gémissant et pleurant de n’avoir pas eu le temps de se consacrer à leur éveil. Ils étaient pourtant jeunes encore, la plupart n’avaient que trois ou quatre ans à ce moment-là. Quant à Noah, la bouche entre-ouverte, un ballon entre ses petits doigts, il les voyait silencieusement partir sans avoir le temps de les saluer. Mais lui aussi vécut quelque chose de particulier. Si au départ ses deux parents venaient, seul son père venait lui rendre visite, quelques mois après ses six ans. « Elle est où maman ? » qu’il demandait. « Elle participe à un projet si grand que l’homme ne pourra qu’en ressortir plus proche de Dieu encore », répondait son père. Noah y crut, voyant en sa mère une intelligence supérieure, un génie capable de révolutionner l’humanité. Il n’était pas loin de la vérité, à l’exception qu’elle avait commise une erreur. Une seule erreur, qui avait causé à la fois un miracle, et un drame : celle d’avoir épousé cet homme qui se tenait face à cet enfant innocent.

Un mois plus tard, Noah reçut un bien étrange cadeau, qui l’attendait sagement déballé dans sa chambre, dans un coin isolé de la pièce. Une immense poupée, dont les longs bras s’achevaient sur des mains féminines et délicates. Celle-ci le mettait mal à l’aise, il ignorait pourquoi. Peut-être était-ce visage semblable à un masque de tragédie, peut-être était-ce la forme étrange de son corps recouvert de fer. Ou peut-être était-ce ce sentiment de tristesse qui l’envahissait chaque fois qu’il croisait son regard qui semblait toujours regarder son reflet avec une certaine mélancolie. Cette poupée, plus souvent statue que poupée d’ailleurs, avait été placée ici dans le but d’agir comme la nourrice du garçon. D’autres apparurent dans les chambres des camarades qui n’avaient pas encore disparu, et chacune d’entre elle possédait cette silhouette qui balançait entre élégance et difformité.

Très vite, celle de Noah prit un comportement étrange : les soirs d’orage, celle-ci grattait à la porte avec la pointe de ses ongles métalliques, causant les angoisses du petit Noah, qui avait appris à lire et allait à présent se consacrer à ses études. Très vite, on lui trouva un don pour les sciences, ce qui n’étonnait personne dans le manoir ni au centre de recherches. Il préférait étudier la nuit, assis sur le rebord de sa fenêtre ouverte, en essayant de comprendre, un immense ouvrage entre les mains et sous l’éclairage lunaire, comment fonctionnait l’univers et ses étoiles. Puis, peu à peu, on se rendit également compte qu’il pouvait manipuler l’énergie spirituelle, ce qui était pour les domestiques une chance inouïe pour devenir exorciste. Bien sûr, lui-même n’en était pas conscient, trop absorbé par sa soif de savoir, et ce n’était rien de spectaculaire, mais l’on sentait, en entrant dans sa chambre, un étrange fil invisible se tisser entre lui et Hélène, sa « nourrice ».

A partir d’un certain âge, Noah et les autres avaient bien sûr demandé à jouer à l’extérieur, mais on leur avait interdit de s’aventurer hors de portée des fenêtres du manoir. Disciplinés, aucun d’entre eux ne prit ce risque, excepté un, qui ne revint jamais. Mais, loin d’être imbécile, Noah commençait à se poser des questions, et l’absence de réponses auprès de ses nombreux interlocuteurs ne fit que renforcer ses doutes. Son père devenait au fil des années de plus en plus évasif, ne visitant son enfant que pour l’examiner et voir si sa magie continuait de se développer, le promettant à un grand avenir lorsqu’il aurait le temps de s’en charger. On peut le dire sans lever le sourcil, à l’âge de 12 ans, Noah était bien plus formé par ses lectures que le moindre humain diplômé du lycée. C’est à cet âge qu’il se mit en tête de prendre son envol pour le monde extérieur. Devant le refus de son père, il se concentra sur d’autres projets, laissant germer dans un coin de sa petite tête blonde, les plans de la fugue du siècle.

Il se rendit compte de plusieurs choses : le manoir était surveillé, à l’intérieur comme à l’extérieur du domaine. Il comprit également que lui et les autres, qui ne se comptaient plus que sur les doigts de la main à présent, n’avaient pas été placés ici au hasard, et que cela avait un rapport direct avec Hélène et les autres nourrices. Etrangement, celle-ci s’était arrêtée de bouger depuis quelques jours. On fit venir plusieurs chercheurs, qui, devant leur incompréhension, se réfugièrent dans le déni de leur manque de savoir, et accusèrent Noah de l’avoir « cassé ». Le garçon bien évidemment s’en défendit, et l’affaire fut close sans châtiment ni explication. Afin de comprendre la pièce qui se jouait autour de lui, Noah décida de s’intéresser plus particulièrement à sa poupée.

Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que le peu d’énergie spirituel qu’il pouvait manifester, injecté dans la plus grande des concentrations, lui permettait de redonner à Hélène sa vigueur. Lors de son premier réveil, elle faillit détruire le mobilier de sa chambre, ce qu’il ne comprit pas immédiatement, se contentant de marquer sur son carnet de notes qu’elle avait des facultés pour le combat rapproché. Il l’étudia également la nuit, lorsqu’elle faisait les cent pas dans la chambre, errant tel un fantôme. Il avait fini par s’habituer à son rituel presque félin de gratter à la porte. Il était, au bout d’un ans, prêt à s’échapper des griffes du manoir. Il essaya d’emporter Hélène avec lui, dont il avait le sentiment qu’il perdrait une partie de lui-même s’il la laissait derrière, mais cet élan de cœur lui coûta l’échec de son évasion. Il avait été rattrapé aux portes du domaine et reconduit dans ses quartiers, et l’on convoqua en urgence son père. Celui-ci, loin d’être fou de rage, trouva en lui toute la patience du monde pour comprendre les intentions de son enfant et lui expliquer les raisons de cet impératif de demeurer en ces lieux.  

« Où est maman ?
-Elle travaille sur un immense projet Noah, je te l’ai déjà dit des centaines de fois.
-Inutile de me le cacher, père. Je commence à comprendre ce qui se passe ici. Nous sommes vos futurs rats de laboratoire, n’est-ce pas ? »

La remarque du jeune blondinet âgé de 14 ans sema dans le manoir les grains de la tempête qui allait mettre le feu aux poudres. Son père, qui était un homme dans toute sa fierté, se sentant tout puissant à l’intérieur de son domaine, ayant la certitude, quoi qu’il advienne, que le destin de Noah était scellé, vendit la mèche. Il lui avoua tout avec une froideur digne d’en faire pâlir une morte. « Vous allez devenir l’évolution de la race humaine à l’ère des nouvelles technologies. », « Vous serez de futurs androïdes de combat pour lutter contre l’invasion des Yasei » , « vous aurez droit à un corps immortel ». Stoïque, Noah jeta un regard vers Hélène. « Et Hélène ? Ce sont vos échecs reconditionnés ? » « Que mon fils est intelligent ! C'est presque dommage que tu ne deviennes pas scientifique.».

Ajustant ses lunettes, le blondinet ne s’étonna pas de cette réponse. Non pas qu’il l’avait su, car jusqu’à présent ses questions n’étaient que des tentatives désespérées de connaître la vérité. Il en était dégouté à l’intérieur, mais il avait besoin de garder son calme pour réunir de précieuses informations, avant de pouvoir s’en aller pour de bon. Après tout, il n’avait certainement pas calculé de se faire attraper la première fois pour obtenir un face à face avec son monstre de père. Néanmoins, il n’avait pas émis l'idée de tomber sur un individu qu’il aurait bien écrasé de sa semelle.

« Vous vous êtes servis de maman pour créer Hélène ?
-Non. Ta mère est destinée à un projet plus grandiose encore, elle ne sera certainement pas un échec comme l’a été ta sœur, en qui nous avions placé beaucoup de moyens sans vraiment y croire. »


Cette fois-ci, Noah ne put s’empêcher de vaciller. Il s’attendait à apprendre qu’Hélène avait été créé à partir de sa mère. Mais découvrir du même coup que l’âme d’une personne était réellement prisonnière à l’intérieur d’Hélène, et qu’il s’agissait d’une grande sœur dont il n’avait jamais entendu l’existence, le garçon ne put se retenir de froncer les sourcils et de serrer les dents. Cet homme qui se présentait devant lui, ne pouvait être qu'une abomination, Satan lui-même, pour avoir osé manipuler la vie de tant de personnes. Il se serait bien jeté sur lui, l’abattre de toutes ses forces, mais il en fut autrement. Il sentit une pointe rentrer dans sa nuque, puis un liquide glacial s’emparant de ses veines. Sa vue devint trouble, avant que son corps ne le lâcha pour de bon…

Ce qui suivit le jour suivant, Noah a encore du mal à s’en souvenir aujourd’hui. Il ne se rappelle que de flammes consumant le manoir. Certaines parties étaient déjà en ruines, d’autres s’effondraient encore alors qu’il peinait à ouvrir les yeux. Au centre, une jeune femme blonde, au regard brillant couleur de jade, maintenait par le cou ce qui restait d’un homme, avant de le relâcher entre les débris de la propriété. Noah la vit tourner le regard vers lui, la couleur de ses yeux virant au rouge, et lorsqu’elle s’élança, flottant dans les airs et lame au bras, le blondinet vit Hélène s’interposer, des griffes de fer sur ses mains de fée. Il reperdit conscience…

Il se réveilla dans une clairière, la tête reposant sur les genoux d’Hélène, dont il vit une fissure sur l’œil gauche. Se relevant, il dépoussiéra son habit, scrutant les environs, mais ne vit qu’un étrange jouet métallique, du nom d’Archibald, qui balançait ses jambes sur un rocher en fredonnant une comptine pour enfants. On dit que depuis ce jour, Noah est entré à l’académie, a obtenu son diplôme d’exorciste, et exerce à présent son métier, accompagné d’Hélène et d’Archibald, avec pour dessein égoïste non pas de sauver le monde, mais de trouver, par tous les moyens et par tous les savoirs, de rendre à Hélène son apparence d’antan…


Archibald :

Noah a rencontré Archibald dès sa sortie du manoir Green, et a attendu un an avant que celui-ci ne lui propose de sceller un contrat spirituel entre eux et d'entrer dans l'académie afin de trouver les réponses qu'il cherchait. Il s'agit d'un pantin, capable de bouger de lui-même, et particulièrement doué d'une capacité à s'éclipser immédiatement lorsqu'on vient s'adresser à Noah. Il mesure une trentaine de centimètres, avec une ossature légèrement cuivrée, et son allure lui donne celle d’un chevalier dont on aurait repeint le casque à l'aube du XXIème siècle et son penchant pour l'art abstrait. Son caractère ? Un peu cynique, au regard constamment anthropologue, se demandant l'intérêt de vivre dans le monde des mortels, qui, bien que capables de miracles, sont souvent les auteurs des pires horreurs que les mondes aient connues.


Et toi derrière l'écran ?
Pseudo : Donnez moi celui que vous voulez.
Commentaire Perso : J'vais tous vous chouchouter !
Un petit secret sur toi : Je suis à l'origine de pleins d'images du fofo <3 Et de certains codages (Natsu ><)


Dernière édition par Noah J. Green le Dim 27 Nov - 10:28, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

MessageSujet: Re: L'exorciste marionnettiste [TERMINE]   Mar 22 Nov - 9:31

MON CHÉRI ! MON MARI ! MA MOITIÉ !

OUVRE TES PETITS BRAS POUR RECEVOIR MON AMOOOOOOUR ♥

FIGHT POUR TA FICHE ♥♥♥♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas

Personnage : http://img11.hostingpics.net/pics/852277Base.png

Onmimi : 14
Messages : 124
Date d'inscription : 19/11/2016
avatar

Vade Retro Yaseius
Pierre Ouimet

MessageSujet: Re: L'exorciste marionnettiste [TERMINE]   Mer 23 Nov - 10:15

Allez ma petite poupé bout choux, tu est le seul des Staff a pas avoir de couleur... fait ca vite sinon tu va grandir de quelque pouce avant de l'avoir terminer
Revenir en haut Aller en bas

Personnage : http://img11.hostingpics.net/pics/852277Base.png

Onmimi : 5
Messages : 6
Date d'inscription : 19/11/2016
avatar

Vade Retro Yaseius
Noah J. Green

MessageSujet: Re: L'exorciste marionnettiste [TERMINE]   Dim 27 Nov - 10:13

Hihihi ♥️ Merci à vous deux, j'ai fini, je peux passer à la casserole Razz (Oui je suis déçu de ma fiche, oui la fin est nulle, oui je me déteste, bonne nuit T.T)
Revenir en haut Aller en bas

Personnage : http://img11.hostingpics.net/pics/852277Base.png

Onmimi : 56
Messages : 23
Date d'inscription : 21/11/2016
avatar

Jumanji
Aiko K. Hishima

MessageSujet: Re: L'exorciste marionnettiste [TERMINE]   Dim 27 Nov - 10:24


Rebienvenue Noah !!! Donc...
J'ai sincèrement adoré l'histoire de ta fiche ! ^^
Je trouve l'idée tellement géniale !
Ca me donne trop envie de suivre tes rps pour voir si Hélène retrouvera ce qu'elle a perdu ! : DD
En tout cas, tu peux être fière de toi, la fiche est vraiment géniale contrairement à ce que tu pourrais croire ! Wink
Je compte bien me servir des apports et idées que tu apportes pour le Clan Eucliffe et fufu, pour de futurs évents !
Bref, tu es validé :keur1: :keur1: :keur1:
Tu peux te Recenser, faire tes Demandes de Rp et ton Carnet de l'Amitié : D !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'exorciste marionnettiste [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'exorciste marionnettiste [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Hoshizora, feunarde exorciste
» Gavriil le Marionnettiste
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» L'EXORCISTE (film)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations Validées-